Comment insonoriser un garage dédié à la pratique de la musique ?

Il est courant de remarquer que nombreuses sont ces personnes qui optent pour l’installation d’un home studio. Après l’aménagement d’un tel espace, le premier point sur lequel il convient de veiller est bien sûr l’insonorisation.

Vous désirez savoir comment insonoriser un garage réservé à la pratique de la musique. Cet article est le vôtre.

Ajoutez de la masse

Les murs de votre garage constituent la porte d’entrée et de sortie du son. Il faudra donc leur donner beaucoup plus de masse ou de densité afin d’empêcher leur résonance.

Pour ce faire, nous vous conseillons de les rendre plus épais en faisant usage de matériaux denses (le béton et le vinyle de masse par exemple). Pour mieux vous orienter concernant l’efficacité des matériaux à utiliser, nous vous rappelons que les matériaux durs se révèlent plus efficaces que ceux mous (en considération des Indices de transmission du son).

Passez à la désolidarisation

La désolidarisation est un processus visant la suppression des vibrations sonores produites lors de la rencontre entre deux structures du garage. Le principe est tout simple : isoler le point de contact en utilisant une pièce en caoutchouc souple.

Vous pouvez également réaliser cette désolidarisation en procédant autrement. Vous pouvez par exemple concevoir des cloisons doubles afin d’empêcher le son d’entrer ou de sortir grâce aux espaces qui résulteront de cette conception. À défaut de cette méthode, nous vous recommandons la fabrication d’un sol flottant en vous servant d’isolants en caoutchouc.

Bouchez les trous d’air du garage et pensez à l’assourdissement

Comme pour n’importe quel aménagement de votre intérieur, il convient ensuite de limiter les pertes.

L’étape suivante consistera à colmater les trous d’air et fissures présents au niveau du garage pour obtenir une bonne insonorisation. Vous devez retenir que ces éventuels trous et fissures représentent des canaux d’intrusion du son au sein du garage.

À cet effet, vous avez à votre disposition une panoplie d’outils proposés sur le marché. Vous pourrez par exemple opter pour la mousse d’étanchéité, les bas de porte, le mastic acoustique…

L’assourdissement permet non seulement d’isoler l’énergie cinétique des ondes sonores, mais il transforme également cette énergie en chaleur. Il existe sur le marché plusieurs produits dont vous pourrez vous servir pour le réaliser. Il suffira d’appliquer l’un ou l’autre de ceux-ci entre deux panneaux inertes pour créer une barrière acoustique.

Vous pouvez utiliser ces substances au sol, au plafond, comme entre les murs du garage. Lesdits produits sont disponibles sous l’appellation « colle insonorisante ou viscoélastique ».

Utilisez des barres sonores et installez des panneaux insonorisants

Lors de vos travaux d’insonorisation, vous utiliserez certainement des clous. Constituant une sorte de barrière au son, les barres de son sont à placer entre ces clous, sur le plâtre. Dans ce sens, vous aurez généralement le choix entre la barre résiliente et les barrettes de son.

La première est en effet une barre métallique destinée à l’insonorisation, que vous aurez à visser sur les clous pour bloquer les hautes fréquences. Les barrettes sont à fixer dans les clous après insertion d’un rail. Elles aident à contenir le son au moyen de leurs composants en caoutchouc.

Pour obtenir de très bons résultats, nous vous suggérons enfin d’installer des panneaux insonorisants ou acoustiques. Vous en trouverez de toutes sortes et de tous prix sur le marché. Une fois ces étapes franchies, vous pourrez à présent utiliser votre meilleur instrument trouvé sur poin-poin.com.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

The Blue Tones